Impacts du maintien du français comme langue d’enseignement sur la mise en œuvre de l’approche par les compétences : cas de la Côte d’Ivoire

Konan Stanislas KOUASSI

Abstract


RÉSUMÉ. Dans le but d’améliorer la qualité de l’éducation et accroître la performance de son système éducatif, la Côte d’Ivoire a adopté l’Approche par les compétences, une démarche éducative fait de l’apprenant le principal acteur de ses apprentissages et qui demande donc qu’il prenne une part active dans la construction du savoir. Pourtant, le français est resté l’unique langue d’enseignement dans ce pays à forte hétérogénéité linguistique où tous les apprenants n’en développent une compétence suffisante à communiquer langagièrement. Cette étude qui vise à rendre compte des impacts du maintien du français dans ce rôle sur la mise en œuvre de l’Approche Par les Compétences à partir de données collectées au terme d’une enquête conduite auprès de 147 et d’observations de classe a révélé que tous les apprenants ne parviennent pas à prendre une part active dans la construction du savoir alors que ceux-ci sont supposés être les principaux acteurs de leurs apprentissages tout simplement parce qu’ils ne développent pas tous une compétence suffisante à communiquer langagièrement en français, la langue d’enseignement.

 

Mots clés : Approche par compétence, Côte d’Ivoire, français, interactions verbales, langue


ABSTRACT. In order to improve the quality of education and increase the performance of its education system, Côte d'Ivoire has adopted the Skills Approach, an educational approach that makes the learner the main player in its learning and which therefore demands that he take an active part in the construction of knowledge. However, French has remained the only language of instruction in this country with a high degree of linguistic heterogeneity where all learners develop a sufficient competence to communicate linguistically. This study aims to report on the impacts of the maintenance of French in this role on the implementation of the Competency-Based Approach based on data collected at the end of a survey conducted at 147 and class observations. revealed that not all learners are able to take an active part in the construction of knowledge when they are supposed to be the main actors in their learning simply because they do not all develop sufficient competence to communicate linguistically in French, the language of instruction.

 

Keywords: Approach by skill, French, Ivory Coast, language, verbal interactions

 



Full Text:

PDF

References


Kouamé, K.J-M. (2013). Les classes ivoiriennes entre monolinguisme de principe et plurilinguisme de fait. Dans D. Omer et F. Tupin (dir.), Éducations plurilingues : l’aire francophone entre héritages et innovations (p.167-179). Presses universitaires de Rennes.

Meziane, O. A. A. (2014). De la pédagogie par objectifs à l'approche par compétences : migration de la notion de compétence. Synergies Chine, 9, p.143-145.

Roegiers, X. (2008). L’approche par les compétences en Afrique francophone : quelques tendances. Repéré à http://www.ibe.unesco.org/fileadmin/user_upload/Publications/Working_Papers/currcompet_africa_ibewpci_7.pdf




DOI: http://dx.doi.org/10.17509/francisola.v3i1.11887

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Copyright (c) 2018 FRANCISOLA

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.

View My Stats