L’EMPLOI EXCLAMATIF DE A QUEL POINT

Sonia BOUCHAREB

Abstract


 

RÉSUMÉ. La locution adverbiale à quel point appartient à une sous-classe particulière d’adverbes appelés adverbes de quantité, tout comme l’adverbe combien, qui sert souvent à la gloser. Cette classification établie à partir du trait sémantique fondamental de degré, permet de présenter les propriétés générales communes aux adverbes de quantité mais non d’en saisir les particularités.  L’objectif de ce présent travail est donc d’élaborer une description minutieuse centrée sur à quel point (emploi exclamatif) afin de saisir les spécificités syntaxiques, distributionnelles et sémantiques de ce marqueur exclamatif. Pour ce faire, nous avons procédé par induction en rassemblant un corpus attesté, en français contemporain, représentatif des différents emplois exclamatifs de à quel point. L’observation des données rassemblées nous a permis, en autres, de montrer que, bien qu’appartenant à une même classe grammaticale et sémantique (adverbe indiquant le degré), à quel point et combien ont des fonctionnements syntaxiques différents et des sens en emploi fort singuliers.  

Mots-clés : adverbe, conformité, degré, évaluation, intensité, quantité, seuil.


ABSTRACT. It is commonly acknowledged that the adverbial locution à quel point belongs to a particular sub-class of adverbs called quantity adverbs, as the adverb combien, which serves to replace it. This classification, established from the fundamental semantic trait of degree, allows us to display its common general properties to the quantity adverbs but not to fathom its specificities. The aim of the present study is to set up a minute description centered on à quel point (in its exclamatory use) to seize the syntactic, distributional and semantic specificities relative to this marker. In order to achieve this goal, we have proceeded by induction, i.e. by gathering a certified corpus of different exclamatory uses of à quel point in contemporary French. The analysis of the gathered data has allowed us to show that, while belonging to an identical grammatical and semantic class (an adverb indicating the degree), à quel point and combien have different syntactic functioning and very particular meanings in use.

Keywords: adverb, conformity, degree, evaluation, intensity, quantity, threshold.



Full Text:

PDF

References


Adam, P. (1902). L’enfant d’Austerlitz. Paris : Olledorff

Amadis, E. (2010). Les Rescapés. Paris: Books on Demand France (BoD)

Arnold E. F. (2009). Malgré nous, malgré la Shoah : irrésistiblement, Paris : Editions du Cygne

Augiéras, F. (2000). Lettres à Paul Placet, 1952- 1971. Périgueux : Fanlac

Bacha, J. (2000). L’exclamation, Approche syntaxique et sémantique d’une modalité énonciative. Paris: L’Harmattan

Benoît, P. (1919). L’Atlantide. Paris: Albin Michel

[Benoît et moi] (s.d.) Repéré le 23/09/2017 à http://benoit-et-moi.fr/2015-II/actualite/un-chatiment-misericordieux.php

Bernard-Griffiths, S. (1998). Variétés sur Michelet. Saint- Genouph : Nizet, Cahier romantique n° 3

Bloomfield, L. (1933). Language. New York: Henry Holt

Bloy, L. (1900). Journal 1 : Mon journal : 1896-1900. Paris : Mercure de France

Bourget, P. (1923). La Geôle. Paris : Pion

Buyssens, E. (1975). La classification des adverbes, Revue roumaine de linguistique, 20, n° 5, 461- 463

[doucetoile] (s.d.) Repéré le 17/07/2017 à http://douceetoile.over-blog.com/article-une-petite-boite-66705818.html

[fanfiction](s.d.) Repéré le12/03/2016 à https://www.fanfiction.net/s/7052969/1/Si-près

Douzet, A.L. (2011). Saga La porte, Tome 2, Blanche Tepes. Paris : Magic Tales

Du Bos, Ch. (1925). Journal : t.2 (1924-1925). Paris, Corrêa

(1927). Journal : t .3 (1926- 1927. Paris, Corrêa

Dubois, J. et al. (1973), Dictionnaire de linguistique. Paris, Librairie Larousse

Ebeling, G. (1997). Prédications illégales, Berlin 1939- 1945. Genève : Labor et Fides

[esty] (s.d.) Repéré le 20/09/2017 à https://www.etsy.com/ca-fr/listing/106449515/gilet-onesies-cravate-pour-les-garcons-3

Farrère, Cl.(1907). L’Homme qui assassina. Paris : Ollendorff

Feuillet, J. (1991). Adjectifs et adverbes : essai de classification, Travaux linguistiques du Cerlico 3, Les états de l’adverbe, 35- 58

Francesco Doni, A. (2004). Humeurs et paradoxes, florilège présenté et traduit par Michel Arnaud, « Paroles d’ailleurs ». Grenoble: ELLUG

Gaatone, D. (2008a). Les adverbes de degré en français: interface sémantique/syntaxe, in Merete Birkelund, Maj-Britt, Mosegaard Hansen, Coco Norén (éds) L’énonciation dans tous ses états. Mélanges offerts à Henning Nølke à l’occasion de ses soixante ans, Bern, Peter Lang, 623-643.

Gaatone, D. (2008b). Un ensemble hétéroclite : les adverbes de degré en français, CD-ROM des actes du Congrès Mondiale de Linguistique Française, Paris, 9-12 juillet 2008, pp.2495-2504- article disponible sur le site : http://www.linguistiquefrançaise.org

Gaffiot, J-M. (1989), Netchaïef, Lausanne (Suisse), L’Age d’Homme

Gaulle, Ch. (de). (1970). Discours et messages. 1. Pendant la guerre. 1940- 1946. Paris : Pion

Gayet,J-L. et Bonin, M. (2010). Pas si bête ! Les psychothérapeutes sont-ils des gens sérieux ? Paris : Société des écrivains

Garagnon, A.M. et Calas, F. (2002). La phrase complexe, De l’analyse logique à l’analyse structurale, Paris, Hachette

Gérard, J. (1980). L’exclamation en français. La syntaxe des phrases et des expressions exclamatives. Tübingen : Niemeyer

Goes, J. (1999). L’adjectif, Entre nom et verbe. Paris, Bruxelles : Duculot

Grevisse M. , Goosse A. (1986). Nouvelle Grammaire française. Paris : Duculot

Grevisse, M. (1993). Le bon usage, 13e édition refondue par A. Goosse. Paris : Duculot

Harris, Z. (1951), Methods in Structural Linguistics. Chicago: University of Chicago Press

Henry, Cl.- A. (2002). Adolescence, cette autre vie. Paris : Publibook

[jbastardidaumont] (s.d.) Repéré le 08/03/2016 à

www. jbastardidaumont.com/2013/05/.../quitter-facebook-facebook-rend-triste/

Kuttel,M. (1984), La Malvivante. Suisse : L’Age d’Homme

Kleiber G. (1990). La sémantique du prototype, Catégories et sens lexical. Paris : PUF

Lacan J. et Miller A. (1991), L’Envers de la psychanalyse : 1969-1970. Paris : Seuil

Lafargue, P. (2012), Chemins d’Eternité, Enseignements et signes de l’Au-delà. Paris : Lanore

Lalo, P. (1933). Richard Wagner ou Nibelung. Paris : Flammarion

Léautaud P. (1986). Journal littéraire ; Février 1940- Février 1956. Paris : Mercure de France

Leeman, D. (1999). L’unité lexicale dans la perspective harrissienne, Linx 40, Centre de Recherches Linguistiques de l’Université de Paris X- Nanterre, 117- 136

Leeman, D. (2001). Quand les formes informent : de la grammaire à la sémantique, Le Français aujourd’hui 135, 11-19 Repéré à http://www.cairn.info/revue-le-francais-aujourd-hui-2001-4-page-11.htm

Léon, B. (1900). Journal 1 : Mon journal : 1896-1900. Paris : Mercure de France

LePetit, S. (2013). La Korrandine de Tevelune, La Vallée de l’Argentor. Paris : Hélène Jacob

Le Thuaut, L. (2011), Joseph-Marie Coët. Paris : Publibook

Maniscalco, S. (2008), Peau d’âme. Liège-Bressoux : Dricot

Marois, A. (2006). Accidents de parcours. Montréal (Québec)) : la courte échelle inc.

Milner, J-C (1978). De la syntaxe à l’interprétation (Quantités, insultes, exclamations). Paris : Le Seuil

Molinier, Ch. (1990). Une classification des adverbes en –ment, in Nolke, H. (éd.), Langue française 88, Classification des adverbes, 28- 40

Molinier , Ch. et Levrier, F. (1999). Grammaire des adverbes, Description des formes en –ment, Genève, Librairie DROZ S.A

Montgomery L.M. (2008). La Vallée arc-en-ciel. Canada : Québec Amérique

Milner, J.Cl. (1978). De la syntaxe à l’interprétation : Quantité, insultes, exclamations. Paris : Le Seuil.

Muller, Cl. (1996). La subordination en français. Paris : Armand-Colin

Natter, R. (2008). A l’ombre d’un gardien. Lille : Dynavie-création

Netchvolodow A., L’empereur Nicolas II et les Juifs, Essais sue la révolution russe dans les rapports avec l’activité universelle du judaïsme contemporain. Paris : Etienne CHIRON

Noailly, M. (1999). L’adjectif en français. Paris : Ophrys

[ralphgull] (s.d.) Repéré le 06/03/2016 à consulté le 06/03/2016 à http://ralphgull.over-blog.com/2016/02/wheels-of-fortune.html

Paul, A. (2008). Oumrân et les Esséniens : L’éclatement d’un dogme. Paris : Cerf

Paquis, Cl. (2012). Fascisme et boule de gomme. Lulu.com

Prêtre, I. (1998). Ce Dieu qui nous dérange. Paris : Médiaspaul

Proust, M. (1922). A la Recherche du temps perdu.16. La Prisonnière. Paris : Editions de la Nouvelle Revue Française

(1922). A la Recherche du temps perdu.11. Sodom et Gomorrhe. Paris : Editions de la Nouvelle Revue Française

Riegel, M., Pellat, J-C, et Rioul, R. (1994). Grammaire méthodique du français. Paris: PUF.

Roigoon, F. (2011). La vengeance de Marie-Antoinette. Sevres : Les éditions de l’éphémère

Romero, Cl. (2001), L’intensité en français contemporain, Analyse sémantique et pragmatique, Thèse de doctorat, Université de Paris 8.

Samain, A. (1914). Le chariot d’or. - Symphonie héroïque. Paris : Mercure de France

Salvayre, L. (1995). La Puissance des mouches. Paris : Le Seuil

Simard, L. (2004). La promesse, la route de l’exode. Outremont : Libre expression

Simonin, A. (1953). Touchez pas au grisbi ! Paris : Gallimard

Tellez, B. (2008), Les Rescapés du Tage. Paris : Publibook

[Trésor de la langue française informatisé]. (s.d.). Repéré à http://atilf.atilf.fr//tlf.htm

Vivas J. (2006). La quête du Saint Graal et la mort d’Arthur, Grenoble : ELLUG

Wagner, R.L. et Pinchon, J. (1962). La grammaire du français classique et moderne. Paris : Hachette

Whittaker, S. (2002). La notion de gradation, Applications aux adjectifs. Berne, Berlin, Bruxelles, Frankfurt/M., New York, Oxford, Wien: Peter Lang.




DOI: http://dx.doi.org/10.17509/francisola.v2i2.9403

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Copyright (c) 2017 FRANCISOLA

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.

View My Stats